Les Soirées de l’ombre

L’écho de vos pas sur la tuilerie de la Salle d’Or du palais d’Yr se répercute dans la voûte ornementée. Tout autour, les corridors habituellement illuminés par les majestueux lustres et vitraux sont plongés dans la pénombre. Seuls les murmures des courtisans et courtisanes agglutinés dans les alcôves secrètes percent le silence, tels les grattements des rats dans la nuit. Pour une rare fois de votre vie, vous sillonnez ces lieux sacrés en dehors des exaltantes tractations royales.

Au début de l’été 380, la Reine Adrianna a décrété un deuil national en l’honneur d’un illustre défunt appartenant à la famille royale. Pour une rare fois, l’entièreté du royaume interrompit alors ses activités mondaines pour honorer la volonté de la souveraine. Célébrations et festivités furent suspendues, jusqu’à la guerre elle-même qui fut repoussée. Or, un peu partout dans le royaume et dans la Cité d’Yr, les rencontres privées se poursuivent, les affaires du royaume ne pouvant attendre. Ces rencontres sont surnommées « Les Soirées de l’ombre ».

Vous avez obtenu une invitation pour l’une de ces rencontres. Peut-être en raison de vos intérêts par rapport à certains sujets, probablement grâce à vos contacts, vous êtes maintenant au coeur du palais d’Yr. Usez judicieusement de ce privilège, car il pourrait ne pas se représenter de sitôt…

Que sont « Les Soirées de l’ombre »?

Les Soirées de l’ombre sont des scénarios d’une soirée articulés autour d’une thématique spécifique et d’un groupe d’intérêts particulier. Lors de celles-ci, vous pourrez incarner votre personnage régulier des tractations d’Avènement se retrouvant exceptionnellement au palais royal hors des pompeuses réceptions afin de rencontrer ses alliés et partenaires idéologiques. Dans les sombres corridors, des enjeux et dilemmes lui seront présentés, le poussant à effectuer des choix qui influenceront les tractations futures. 

Voici un portrait rapide des détails logistiques de ces soirées : 

  • Coût : 40$ par personne.
  • Lieu de jeu : Le Centre des arts populaires. 725 boulevard Louis-Fréchette, Nicolet.
  • Durée : De 18h00 à 23h00 (5 heures). 
  • Nombre de participant(e)s : 25 maximum. Ce nombre pourrait être révisé en fonction de changements aux mesures sanitaires. 
  • Nourriture et boisson : De l’alcool et des boissons sont en vente au bar. Toutefois, aucune nourriture n’est servie. Nous invitons les participant(e)s à souper avant l’événement et/ou à apporter des grignotines pour la soirée. 


Quelles sont les mécaniques de jeu?

Étant donné le nombre restreint de participant(e)s pouvant être accueilli(e)s, le maître mot guidant le jeu est le suivant : ne pas désavantager les personnages absents . Effectivement, viendra le jour où les tractations régulières reprendront et nous souhaitons conserver la communauté soudée. Les événements des Soirées de l’ombre pourront donc approfondir une situation, créer des liens, générer des mystères et proposer des enjeux, mais pas accorder des avantages indus sur les autres personnages lors des tractations futures. En ce sens, ces événements sont avant tout narratifs.

Chaque Soirée de l’ombre est caractérisée par une série de grands enjeux intégrés à l’événement par le biais de documents, d’animations, de secrets directement confiés aux personnages et autres perches. Tout au long de l’événement, les personnages se verront offrir de se positionner à l’aide d’une signature. Il n’y a pas de limite de signatures qu’un personnage peut accorder. Cependant, chaque signature vient diminuer l’impact global du personnage. Ainsi : 

  • Le personnage signe une seule fois : Valeur de 1 pour la signature
  • Le personnage signe deux fois : Valeur de 0,5 par signature
  • Le personnage signe trois fois : Valeur de 0,3 par signature
  • Le personnage signe quatre fois : Valeur de 0,25 par signature


Et ainsi de suite. En somme, le personnage peut donner autant d’appuis qu’il le désire, mais ses énergies se disperseront éventuellement. Néanmoins, jamais son appui ne sera inutile. 

À l’issue des soirées, en fonction des choix effectués, une compte-rendu narratif inspirant la prochaine tractation sera rédigé. Les choix influenceront donc le développement du scénario.


Comment s’inscrire?

Quatre Soirées de l’ombre seront tenues entre octobre 2021 et janvier 2022. Chacune aura un thème spécifique interpellant un certain type de personnage. En ce sens, jusqu’à ce que les mesures sanitaires en vigueur évoluent, il ne sera possible de participer qu’à une seule Soirées de l’ombre par personne. Veillez donc à choisir judicieusement celle à laquelle vous participerez. 

Dans le descriptif général de chacun des événements ci-dessous, vous trouverez deux options d’inscription : 

  • S’inscrire comme recruteur : Un recruteur est un(e) participant(e) détenant le privilège de sélectionner quatre participant(e)s qui l’accompagneront à l’événement. Les recruteurs, au nombre de trois ou quatre, sont sélectionnés par l’Organisation parmi les intéressé(e)s. 
  • S’inscrire comme personnage indépendant : Les personnages indépendants sont des personnages ayant, pour diverses raisons, peu de chances d’être invités par les recruteurs. L’Organisation sélectionnera donc parmi la liste des intéressé(e)s les individus cadrant le mieux avec le scénario en cause.


Advenant que le nombre d’inscriptions dépasse les places disponibles, l’Organisation s’efforcera de rediriger les intéressé(e)s vers une autre Soirées de l’ombre, ou leur offrira, si la situation le permet, un rôle d’animation. 

Finalement, il est important de noter que le paiement du coût d’entrée devra être réalisé au maximum une semaine avant la tenue de l’activité. Dans le cas contraire, la place pourrait être confiée à un(e) autre intéressé(e). Les modalités de paiement en-ligne seront remises directement aux individus invités. 

Une noble rumeur

Le samedi 23 octobre 2021

Depuis plusieurs saisons, l’influence des forces patriciennes ne cesse de décliner dans la Cité d’Yr. Déjà marginalisées au lendemain de la Guerre de l’Avènement, elles peinent désormais à se dresser contre les tendances absolutistes en vogue dans la capitale royale. La déclaration du deuil national -à laquelle il n’est pas étranger- pourrait toutefois sonner le renouveau du mouvement patricien. Entre les mariages et les guerres, les complots et les serments, le patricisme et les traditionnalistes sauront-ils s’adapter à la modernité ébénoise? 

la fin des absolus

Le samedi 4 décembre 2021

Devant la Très Divine Reine Adrianna et le Céleste, tous doivent s’incliner sans condition. Face à la toute-puissance de la Foi et des zélés sujets de la souveraine, il n’y a nulle place à la nuance. Du moins, jusqu’à ce jour. Dans la capitale, le peuple, inspiré par ses élites, s’empare du nom de la Reine pour éliminer dans le sang toute opposition. Les fanatiques du Verbe, pourtant oubliés depuis un demi-siècle, refont leur apparition. La Cité d’Yr elle-même, fief royal par excellence, devient la scène d’impitoyables affrontements politiques. Questionnés de toutes parts, comment répliqueront les zélotes de la Reine et du Céleste? 

L’ombre du passé

Le samedi 11 décembre 2021

La découverte et l’exploration des ruines de Jolorion et de ses secrets occultes auront suscité nombre de controverses à la cour royale. Des anciens parchemins  daemons aux belliqueux Éveillés sanguinaires de la Terre des Roses en passant par le Témoignage de la Vérité de Ferval, les érudits et penseurs voient leurs certitudes être ébranlées. Dans les manoirs provinciaux et les boudoirs parfumés, une nouvelle philosophie religieuse a même vu le jour : la Foi des origines. Or, l’Inquisition céleste demeure inébranlable dans ses convictions et sa traque au blasphème. Les adeptes de la vérité sauront-ils faire face au dogmatisme célésien? 

L’écho de la guerre

Le samedi 22 janvier 2022

La fin du deuil national approche. Avec elle résonneront de nouveau les tambours de guerre sur les frontières maritimes d’Ébène. À l’ouest, l’Empire du Bouc lorgne les mers peu protégées du royaume. À l’est, la millénaire Ligue d’Ardaros s’apprête à faire pleuvoir le feu et la destruction sur les opulentes cités de la Vaste-Mer. Au nord, le Vinderrhin demeure étrangement silencieux. La guerre n’attendra pas un jour de plus. Les vaillants protecteurs du royaume seront-ils prêts à résister à la première vague?