La vanité et l’orgueil sont deux choses bien distinctes […] L’orgueil a trait davantage à l’idée que nous nous faisons de nous-mêmes, la vanité à ce que nous voudrions que les autres pussent penser de nous.

Orgueil et préjugés, Jane Austen

Angleterre, 1815

Il y a quatre ans de cela, le roi Georges IV, en proie à une folie grandissante, fut déclaré inapte à régner. Il revint à son fils Georges, un homme endetté, libertin et controversé, d’agir à titre de prince régent de l’Empire britannique. Débuta alors la période dite de Régence, une décennie de profonds bouleversements où les rêves romantiques de la vieille aristocratie devaient se heurter aux aléas d’un monde en transformation. Entre les bals de la noblesse et les champs de bataille des guerres napoléoniennes, l’étiquette de la cour et l’indigence de la rue, les traditions conservatrices et l’expansion de l’Empire outre-mer, les fondements de la société anglaise étaient en mouvement.
  
Vous êtes membre de la petite aristocratie du comté de Grandshire, à quelques heures de chevauchée de Londres. Depuis deux ans déjà, le somptueux domaine de Whitehall, au coeur de la région, est sans propriétaire. Or, peu après les premières neiges de l’hiver 1814, une invitation vous fut remise en main propre : un nouvel héritier avait aménagé à Whitehall et vous conviait à un bal impromptu. Que vous soyez officier militaire en permission, jeune demoiselle en quête d’une idylle ou entrepreneur flairant les investissements, vous étiez attendu.e à Whitehall.  

Que sont Les Lettres de Whitehall?

Une expérience narrative

En tant que participant.e, votre rôle sera d’incarner un personnage profond évoluant au rythme des événements de l’année 1815. En tant qu’Organisation, notre rôle est de vous accompagner dans cette démarche. La création d’un récit captivant est la priorité. 

Reconstituer l’Histoire…

Le scénario des Lettres de Whitehall se déroule dans la véritable Angleterre de 1815. Si le comté de Grandshire où ont lieu les événements est fictif, le reste du récit est directement inspiré par cette année et ces lieux spécifiques. 

…en prenant des libertés

Les Lettres de Whitehall ne sont toutefois pas une reconstitution historique. Nous tentons de respecter la couleur de l’époque sans s’enchaîner à des détails n’alimentant pas de façon appréciable la narration et l’esthétique.

Les lettres de Whitehall est une expérience de théâtre de l’incarnation vous plongeant dans la période dite de « Régence » de l’Angleterre de 1815 et d’un monde inspiré par les oeuvres de Jane Austen (Emma, Orgueil et Préjugés, etc.).

Vous incarnerez un membre de l’élite anglaise de l’époque devant se positionner et se transformer au contact des tribulations de son temps. 

Trois événements

Trois événements mondains vous permettront d’incarner vos personnages : le Bal de Noël, la fête aux jardins et le Bal de la Victoire. Ces événements seront tenus en trois lieux de Nicolet et seront mis en scène en fonction des personnages en présence. 

Correspondances postales

Entre les événements principaux, vous serez invité.e à faire parvenir aux autres participant.e.s des correspondances postales rédigées par la plume de votre personnage. L’Organisation en fera de même afin de partager avec vous les grands chamboulements de l’année 1815. 

Ateliers de support

Tout au long de ce projet, l’Organisation mettra à votre disposition des ressources humaines et matérielles afin de vous aider à votre préparation : guide de création, ateliers éducatifs, conseiller.ère, etc. 

Les Lettres de Whitehall a pu voir le jour grâce à la contribution du Conseil des arts et des lettres du Québec et de nos partenaires. Nous les en remercions.