INSCRIPTION
La Fête des morts
3 décembre 2022

Chaque année, la fin de l’automne dans la Cité d’Yr rime avec la tenue des festivités du Tournoi de Théonia. Au début du deuxième siècle de l’ère royale, le royaume d’Ébène fut déchiré par une guerre sanglante qui opposa les palatinats du nord -Laure et Felbourg- à ceux du sud -Cassolmer, Sarrenhor et Val-de-Ciel-. Ce conflit, ultérieurement surnommé « Première guerre du Givre », paralysa le pays pendant un hiver complet. À l’issue de celui-ci, la princesse d’Yr, Théonia Ire, décida d’instaurer un nouveau tournoi national visant à canaliser les pulsions guerrières des conquérants ébènois. Depuis la 109e année de notre ère est ainsi tenu le Tournoi de Théonia au sein du palais princier.

Or, la pieuse princesse Théonia profita aussi de cette occasion festive pour récupérer une populaire fête païenne ébénoise résistant depuis toujours au prosélytisme célésien : la Fête des morts. En préparation aux festivités du Tournoi de Théonia, les Ébènois célèbreraient la fin de l’automne et le début des temps froids tout en commémorant les événements entourant la fin de vie du Roi-Prophète. En 380, la Fête des Morts est toutefois devenue bien plus qu’une célébration saisonnière ; c’est le moment où la vie et la mort s’entremêlent. Où, pour un instant, les défunts reprennent leur emprise sur ce monde qu’ils ont délaissé. Où ombres et lumière se côtoient dans la mélancolie, la peur et l’espoir. 

Événement Facebook :  49e tractation – La Fête des morts

Création de personnage :  Base de données