Regroupement de la 6e Parole

Grandeur Nature l'Enclave

Les origines

À la 290e année de l’ère royale un prêtre dévoué du nom d’Henri Ducharme se donnait cœur et âme à l’instruction des jeunes et des adultes dans la région rurale de Felbourg. Les terres étant peu fertiles dans la région, la pauvreté prenait une grande importance et Henri voulait plus que tout permettre à tous ces gens d’avoir l’éducation tant au niveau de l’écriture qu’au niveau religieux. Lors de l’un de ses nombreux pèlerinages axés sur la connaissance et l’apprentissage de nouveaux récits, Henri apprit l’existence d’un document expliquant la présence d’un 6e témoignage au Recueil des Témoins. Bien qu’il fut septique à cette idée, il entreprit des recherches et poursuivit ses pèlerinages dans le but d’en connaître plus à ce sujet.

Ce n’est qu’en 294 qu’Henri tomba sur la seule version papier d’un texte étant sans nul doute une partie de ce 6e témoignage. L’année qui suivit permit au prêtre de retrouver plusieurs autres parties de ce texte sacré. Vers la fin de la 295e année de l’ère royale, Henri annonça à son fils Édouard Ducharme, alors âgé de 8 ans, la vérité sur ses nombreuses absences et l’existence du 6e témoignage. C’est durant cette nuit sans lune qu’Henri fût assassiné dans le confort de son foyer et que fut volé le coffre regroupant les différents textes sacrés, devant les yeux apeuré de son fils.

En 314, alors qu’Édouard arborait ses 26 ans avec autant de dévouement que son père, il rassembla plusieurs de ses disciples de confiance et prit la tête d’une confrérie qu’il a lui-même fondé, le regroupement de la 6e parole. La vocation de ce regroupement est axée sur le rassemblement des différentes parties de ce témoignage, en l’élaboration de différentes copies de ces textes sacrés qui seront ensuite distribuées au plus grand nombre de gens afin qu’il ne tombe pas dans l’oubli et l’instruction en personne des représentants de chaque congrégation religieuse vouée au Celeste.

Grandeur Nature l'Enclave

Les préceptes

Le regroupement de la 6e parole reprend les préceptes du Haut Pilier en tous points en œuvrant dans l’instruction et en prônant l’étude de la sagesse des témoignages. Plusieurs exégètes spécialisés dans l’interprétation philologique des textes sacrés étudient les différents textes de ce 6e témoignage afin d’en trouver des illuminations.

Mais l’interprétation des textes n’est pas le seul précepte du regroupement de la 6e parole. Tout comme le Haut Pilier, ‘’dès qu’un fidèle prend conscience de l’une de ces réalités divines, il a le devoir de s’y conformer’’. Le recueil a donc force de loi. ‘’Un ignorant peut toujours clamer sa méconnaissance des lois lorsque vient le temps de justifier ses crimes. Or, du moment que l’ignorant obtient la grâce du savoir, aucun argument légitime ne peut être posé entre lui et son méfait.’’

Grandeur Nature l'Enclave

La structure

Le regroupement de la 6e parole est dirigé et organisé par son fondateur, l’unique fils d’Henri Ducharme, Édouard Ducharme. Son ami de jeunesse et principal bras droit, Lionel Delatour, en est son second. On retrouve différents rôles permettant l’instruction des textes ; des scribes pour les copies des textes, des orateurs pour l’annonce des nouvelles découvertes au sein des textes sacrés, des exégètes œuvrant dans l’étude des textes, de nombreux disciples de la connaissance et du savoir se dévouent à la protection et dans la recherche des textes, plusieurs ouvriers œuvrent dans à fabrication de parchemins permettant à de nombreux pères et mères de famille de nourrir leurs proches chaque jour.