Ode à Sieur Wenceslas des Plaines

Par Karim Nazem

Ode rédigée à l’occasion du duel entre sieur Wenceslas des Plaines, champion du royaume d’Ébène, et le héro ardarosien.

Grandeur Nature l'Enclave

Sa constitution rappelant les hommes du nord,
Sa voix qui fait trembler même les Écores,
Son regard plus pur que l’eau de Fulcieu,
De ses pieds il mènera tous les pieux.

Son pavois symbole de conquêtes et victoires,
Porte en son sein du Céleste la gloire.
Son épée à l’indomptable tranchant d’acier,
A pourfendu le mal et dompté les damnés.

C’est sous la voûte qui a vu tant d’enjeux,
Qu’en ce jour, il se présente, fier et preux.
Par la majorité il fut acclamé,
Et sous nos yeux réunis il donnera sa vie.

Afin de préserver paix et unité,
Dans nos royaumes tant de fois éprouvés.
Par sa bravoure, il vaincra l’étranger,
Par le Céleste, la guerre sera évitée.

Car dans cette danse de chair et de fer,
Sachant bien que le sang coulera, rouge et clair,
Par l’honneur, mais aussi pour préserver la lumière,
Wenceslas vaincra et gardera la paix en nos terres.