La société de la Salamandre

Grandeur Nature l'Enclave

Les origines

La Société de la Salamandre voit le jour en août 314, suite à un enchainement d’évènements qui eurent lieu au sein de la famille Nazem. Tout d’abord, Assad Nazem ayant détenu le contrôle de la seigneurie depuis bon nombre d’années, décide de se retirer de la sphère politique et de prendre une douce retraite avec sa quatrième femme et ses deux jeunes enfants. Cela mènera à la nomination de son premier fils, Zeryab Nazem, à la tête des terres. Camil quant à lui, deuxième fils de la troisième femme d’Assad, opérait un atelier familial depuis plusieurs années. Lorsque son père annonça sa retraite, voyant bien que son frère était mieux placé que lui pour agir en tant que patriarche et fort de toute cette expérience à gérer un atelier et à commercer avec les clients et fournisseurs, Camil se lança dans une entreprise personnelle afin de mettre ses capacités réellement de l’avant.

Il se procura alors un petit bout de plage au sud-est du volcan de Pyrae qu’il nommera «La Mer d’acier». Sur cette plage il fera construire plusieurs grands quais qu’il fera peinturer d’un blanc pur. À même ces quais, il installera un grand bâtiment commercial qui servira au transit des marchandises et produits qui passeront par ses terres, il nomma cet endroit «Les Quais blancs» et s’assura que tous les bâtiments qui s’y construiraient seraient du même blanc que tout le reste. Il acheta aussi deux caraques d’envergure moyenne, qu’il nomma la Lame d’acier et la Lance d’acier qui serviront au commerce extérieur à Pyrae. Il se procura du même coup trois jonques plus rudimentaires afin de naviguer les côtes de Kessa, mais aussi pour se rendre sur les autres îles de Pyrae. Quant à ses affaires sur le continent, il acheta quelques caravanes qui lui serviraient à transporter les marchandises une fois à terre.

Il engagea par la suite un bon nombre de travailleurs, marins, forgerons, vendeurs, etc. et tranquillement le tout démarra. Les affaires se développèrent à un tel point qu’il décida de carrément s’établir en tant qu’entreprise à part entière et de faire en sorte que les ententes et le commerce qu’il fera à l’avenir seront faits sous le nom de La Société de la Salamandre.

Grandeur Nature l'Enclave

Les secteurs d’activités

Les bases mêmes de la renommée de la famille Nazem reposent sur l’acier d’une pureté inégalable que ses ateliers produisent. Ainsi, la Société de la Salamandre ne pouvait faire autrement que de faire le commerce de cet acier de qualité. C’est donc la grande majorité des activités de l’entreprise qui s’occupent du commerce de l’acier brut, mais aussi de certains produits transformés de toutes sortes. Qu’il s’agisse de produits de luxe comme de la coutellerie, des décorations, des bijoux, etc. ou encore des produits militaires comme des armes et des armures, la Société a les artisans nécessaires à cette transformation.

Par contre, Camil Nazem, sachant très bien qu’il pourrait étendre ses activités dans d’autres sphères, commença à trouver des contacts dans d’autres commerces. Depuis maintenant quelque temps, il fait le commerce d’épices, de fruits séchés, de potpourris, de poteries et d’autres produits différents provenant de cultivateurs ou d’artisans de Pyrae.

La Société de la Salamandre ne vend jamais ses produits en Pyrae, elle fait uniquement de l’exportation vers le continent. Considérant que Pyrae a assez de commerçants sur l’archipel et ne voulant pas faire compétition aux affaires familiales, Camil décida que ses navires livreraient ses marchandises uniquement sur le continent à l’ouest. La plupart du temps ses livraisons s’arrêtent à Cassel ou Salvar, mais parfois elles vont jusqu’à Vêpre et certaines se sont même rendues aux abords des territoires de Laure et de Sarrenhor.

Grandeur Nature l'Enclave

Les membres

La Société de la Salamandre fut dirigée en premier par son fondateur Camil Nazem qui se donna comme titre à la fondation de l’entreprise celui de Grand Maître. Il s’agit en fait du propriétaire et gestionnaire de la Société en entier. Par la suite, il a établi une hiérarchie relativement simple allant comme suit:

-Grand Maître/Grande Maîtresse

-Maître/Maîtresse

-Compagnon/Compagnonne

-Apprenti/Apprentie

Les deux capitaines des navires sont des maîtres qu’il nomma dès leur embauche: il s’agissait de la Maîtresse Capitaine Maena Whakaaro, une navigatrice hors pair venue d’Ardaros dirigeant la Lame d’acier, et du Maître Capitaine Habib Tarek, un commerçant ami de la famille depuis plusieurs années qui a appris à naviguer par expérience et dirigeant la Lance d’acier. Ils mènent chacun de leur côté un navire et conseillent le Grand Maître sur ses décisions lorsqu’il leur demande. Ensuite, les capitaines des vaisseaux mineurs sont tous nommés Compagnons quant aux autres membres de la Société, ils sont soit Compagnons ou Apprentis selon leurs qualités et leur dévotion à l’entreprise.

Un seul membre de la Société ne fait pas partie de la hiérarchie, il s’agit de l’assistant du Grand Maître Nazem, son neveu Mounsif Nazem. Ce dernier remplissait plusieurs rôles pour son oncle, il agissait à titre de scribe, il s’occupait de son horaire, il rencontrait de nouveaux clients, mais surtout il remplaçait le Grand Maître lorsque celui-ci était absent.

Suite à la mort de Camil Nazem, la société fut mise entre les mains de son neveu Mounsif. Quelques mois plus tard, Samir Nazem alla discuter avec Mounsif pour lui démontrer son intérêt face à la Société de la Salamandre. Après de longues discussions, ils décidèrent de se partager le titre de Grand Maître précédemment détenu par leur oncle.