La baronnie de Mercoeur

Grandeur Nature l'Enclave

Les terres

Mercoeur

Héraldique de Mercoeur

Le territoire de Mercoeur était une terre inhospitalière et peu habitée avant qu’il soit cédé par le comte des Banches à sa cinquième enfant et plus jeune fille, Astrid Aerann, qui devint ainsi la première baronne de Mercoeur. Celle-ci ne se formalisa pas de la pauvreté des lieux, étant une femme de défis bénéficiant d’une volonté d’acier. Les terres de Mercoeur se situent dans une petite baie qui baigne dans la Mer blanche à l’extrême sud du comté des Banches. L’une des premières mesures de la nouvelle baronne fut d’y installer un modeste port pour faciliter le commerce maritime.

Le territoire est divisé en petits hameaux qui sont maintenant en expansion sous l’impulsion de la baronne de Mercoeur. Ces hameaux sont organisés autour des carrières de pierres qui font vivre la région depuis des décennies. La majeure partie de la production est pour le moment échangée contre des denrées de toutes sortes destinées au peuple. De fait, dans ces sols rocailleux et exposés aux vents maritimes, l’agriculture a toujours été très difficile. Il y a certes quelques productions maraîchères dans les endroits les plus propices, mais la plupart des paysans se sont rabattus sur l’élevage de bétail pour assurer leur subsistance. A priori, Mercoeur ne semble pas avoir les atouts essentiels pour devenir un incontournable dans le palatinat de Felbourg, mais ce qui importe d’abord à sa baronne, c’est de faire prospérer les terres qui lui ont été confiées et de bâtir sa renommée une pierre à la fois.

 

Grandeur Nature l'Enclave

Le peuple

Le peuple de Mercoeur était un peuple habitué à vivre loin des puissants, dû à leur position géographique dans le comté des Banches. Cette situation a engendré des hommes et des femmes accoutumés à vivre à la dure et à compter sur leurs propres forces et sur leurs propres ressources pour survivre. De nature plutôt austère et sobre, ces gens sont généralement reconnus pour leur vaillance et leur fierté, qu’ils tirent du fait de survivre dans ces terres inhospitalières et peu généreuses par un travail qui leur permet également de développer leurs capacités physiques.

À ce sujet, l’une des principales activités ludiques que pratiquent les gens de Mercoeur prend la forme d’une série d’épreuves qui ont lieues chaque année et dans lesquelles ils se mesurent les uns aux autres. Le gagnant ou la gagnante jouit par la suite d’un statut particulier au sein de la communauté jusqu’à ce qu’il ou elle ne puisse plus défendre son titre adéquatement et qu’il ou elle le cède à un prochain vainqueur.

L’arrivée d’Astrid Aerann à Mercoeur fut favorablement accueillie par la population, qui a vu là un signe que la région avait un assez bon potentiel pour attirer l’attention de la famille dirigeante des Banches. De plus, comme la jeune femme n’a pas l’air de vouloir sous-estimer ses dépendants, elle n’a pas bousculé leur habitude de compter d’abord et avant tout sur leurs propres forces. Par contre, les choses ont pris un tour beaucoup plus organisé depuis la construction du manoir, la mise en place d’un commerce beaucoup mieux défini et le début des entraînements militaires – qui constituent en soi une nouvelle option de vie pour les habitants de Mercoeur. De plus, la construction d’un Hôtel-Cieu des Oblats Hospitaliers a rassuré les habitants en leur démontrant que la baronne Astrid avait à cœur le bien-être de sa population.

Grandeur Nature l'Enclave

La famille

Mercoeur se trouve dans le comté des Banches, appartenant à la famille Aerann qui fut autrefois dépositaire du titre de Seigneur-Palatin de Felbourg. Cette noblesse est donc très ancienne et modèle le caractère indomptable de ceux et celles qui l’arborent fièrement. Les Aerann prennent leurs responsabilités envers leur peuple très au sérieux, car c’est le rôle qu’exige leur position et c’est ce qui, de leur avis, les différencie de certains opportunistes qui cherchent à accumuler du pouvoir dans l’unique but de servir leurs propres intérêts. De façon générale, la famille Aerann est très militarisée en raison de sa proximité géographique avec les Crocs. Elle sert effectivement de rempart entre les brigands qu’abritent ces montagnes et la population civile de Felbourg. Astrid Aerann ne fait pas exception à toutes ces caractéristiques familiales, s’inscrivant ainsi parfaitement dans sa lignée et perpétuant les traditions.

Depuis peu, Astrid fréquente la cour d’Yr en compagnie de plusieurs membres de sa famille et établit des relations diplomatiques à travers tout Ébène.