Expéditions Eidelweiss

Grandeur Nature l'Enclave

Les origines

ExpéditinoNul ne sait clairement la date exacte de fondation des Expéditions Eidelweiss. Par contre, les recherches sont claires que le tout a commencé sur la côte nord du palatinat de Corrèse.

Au tout début, les quelques pêcheurs agglutinés sur la côte de la mer Blanche passaient seulement les mois d’été à pêcher et faire sécher leur poisson puis retournaient dans la région de Porte-Chêne pour l’hiver. Les premiers membres de la famille Eidelweiss étaient à l’époque marchands sur la place du marché de Porte-Chêne. Or, suite à certains différents locaux, ils décidèrent d’aller s’établir dans cette région riche en pêches diverses, notamment en calmars, en homards et en thons.

De marchands à pêcheurs, les Eidelweiss apprirent à la dure la vie de riverain du nord corrésien, mais au fil des années, étant les seuls résidents permanents du secteur, ils devinrent incontournables dans la pêche saisonnière année après année. N’ayant pas oublié leurs moeurs marchandes de jadis, les Eidelweiss saisirent rapidement l’affaire et ouvrirent une boutique pour vendre des produits de pêche aux saisonniers.

C’est en 124 que le premier témoignage connu est fourni au sujet d’un des membres de la famille Eidelweiss grâce aux annales du tournoi de Théonia. Malcolm Eidelweiss, champion du tournoi cette année, fonda grâce à la somme recueuillie, les bases des chantiers navals. À commencer par une simple fabrique de barques, les Expéditions Eidelweiss finirent, 200 ans plus tard, par construire de grand navires à voiles faisant la fierté de Corrèse et la gloire des Eidelweiss.

Grandeur Nature l'Enclave

Les secteurs d’activités

Les Expéditions Eidelweiss sont avant tout une organisation marchande maritime d’armateurs qui équipent et fournissent des navires aux pêcheurs et marins dans le besoin. Leurs entreprises sont donc principalement concentrées sur la côte de la mer Blanche, de Corrèse à Felbourg.

Le cabotage a toujours été le fondement de leur commerce, oeuvrant à échanger des biens contre d’autres, que ce soit du poisson contre des oeuvres locales, ou du bois d’Ébène contre des denrées agricoles. Les paysans et pêcheurs de la côte reconnurent rapidement la sympathique voile rouge de la compagnie.

Les secteurs d’activités sont devenus avec le temps des fournitures diverses concernant les affaires de la mer, que ce soit des équipements strictement de navigation, de pêche ou encore même de guerre en haute-mer. Les flèches corrésiennes fabriquées par leurs ateliers sont particulièrement reconnues pour leur précision et leur rapidité, deux atouts essentiels dans les combats navals.

Grandeur Nature l'Enclave

Les membres

  • Grand Armateur: Sigmund Eidelweiss dit ”le vieux”
  • Armateur-capitaine: Ian Eidelweiss dit ”le jeune”
  • Contre-maître de chantier: Karl Rubhov
  • Grand négociant: Vladimir Kauffman
  • Capitaines: Plusieurs capitaines responsables des navires affiliés à la compagnie
  • Manoeuvres: Pêcheurs et marins oeuvrant pour des tâches générales pour la compagnie