De la criminalité

Éviter le sujet aurait été fort agréable, mais nous ne pouvons traiter des rouages du royaume d’Ébène sans ouvrir une fenêtre sur les parasites aspirant à les enrayer. Confréries, cercles et cabales, nombreuses sont les organisations oeuvrant dans l’ombre et dérobant aux bonnes gens le résultat de leur dur labeur.

Traiter de la criminalité est une entreprise délicate. Comment discuter sérieusement de ceux cherchant à échapper à l’attention générale? En dehors des petits clans de brigands ou de regroupements de malfrats sévissant dans les bourgs et campagnes des neuf palatinats et dont il ne conviendrait pas de faire la liste exhaustive, nous pouvons éclairer quatre cabales d’importance menaçant nos institutions : les Véritas, les Marchands libres des Écores, l’Ordre et les brigands des Crocs. Aucun de nos dirigeants n’avouera publiquement que l’une de ces organisations serait en mesure de nier son autorité, mais, dans les corridors sombres de la cité d’Yr, nous pouvons affirmer sans hésitation qu’ils sont l’objet de bien des préoccupations. Jetons donc un bref regard sur ces infâmes anarchistes refusant les lois du prince.

Grandeur Nature l'Enclave

Les Marchands libres des Écores

Grandeur Nature l'Enclave

Les rebelles des Crocs

Grandeur Nature l'Enclave

Les Véritas

Grandeur Nature l'Enclave

L’Ordre

Grandeur Nature l'Enclave