Confrérie de la Poigne d’argent

Grandeur Nature l'Enclave

Les origines

Fondé en 303 de l’ère royale, le beffroi de Valcourt fut construit par les ecclésiastiques de l’Ordre de l’Illumination grâce aux dons du Prélat Malraux, meneur du beffroi de Pontigny à Felbourg. La donation initiale, datée de 301, s’est déroulée en présence de Gilbert Fallières, futur Diacre de Selbourg. En 315, suite a une récente guerre civile qui ébranla Felbourg, un besoin grandissant de sécurité, de reconstruction et de main-d’œuvre en qualité de serrurier se fit sentir. Avec la bénédiction du père Fallières -maintenant Aerann- Frère Paul-Hébert Lousioix put prendre en main les forges du beffroi et utiliser ses propres forces pour faire des efforts de reconstruction, d’amélioration quant à la sécurité d’autrui et se faire une expertise en toute matière de serrure à travers Felbourg.

Les Frères de la Poigne d’argent sont non seulement d’aptes combattants en temps de grands besoins, mais aussi des forgerons hors-pairs, ce qui procure au beffroi une forte demande autant par rapport aux serrures de qualité qu’à la conception de clés distinctives.

Grandeur Nature l'Enclave

Les secteurs d’activités

La confrérie de la Poigne d’argent est profondément ancrée dans les valeurs et les préceptes de l’Ordre de l’illumination. Par contre, on peut facilement reconnaitre les frères de la Poigne d’argent via leur clé d’argent portée à leur cou. Avant de pouvoir rejoindre la confrérie, un frère devra suivre un entrainement rigoureux pour pouvoir défendre son prochain en cas de crise et avoir un entrainement exclusif avec les meilleurs forgerons du beffroi.

Contrairement à la confrérie des petits frères de Bénarde Sévère et du Moraillon Bienheureux guidée par le Père Aerann lui-même, les Frère d’argent sont un peu plus militarisé, sans toutefois apparaitre comme une armée.

Grandeur Nature l'Enclave

Les membres

La confrérie de la Poigne d’argent possède une hiérarchie inspirée d’une communauté où plusieurs Frères étant à la tête de leur division se regroupent une fois par mois pour discuter des plans pour le mois à venir. De ce fait, les Frères d’argent qui dirigent leur division sont appelés par un nom représentatif de celle-ci. L’administrateur de la Poigne d’argent présentement est le Frère Paul-Hébert Louisoix, suivi de 4 chefs de division ; le Capitaine des forces d’argent, le Contremaître des efforts de la reconstruction, le Conducteur des forges et le Doyen de la foi. D’autre positions peuvent s’ouvrir dépendant des besoin du peuple.