Comté d’Avicenne

Grandeur Nature l'Enclave

Les terres

Comté

Territoire d’Avicenne

Le comté d’Avicenne est un large territoire à l’est de l’Inirya sur l’île de Kessa. Regroupant de nombreuses terres et lopins, les produits de la terre sont donc des plus variés. Étant l’un des trois comtés adjacents à la capitale Pyrae, sa proximité avec le Mont Iniraya affecte donc les terres environnantes et sa géographie. Sa frontière physique avec le comté d’Aliare est une chaîne de montagne du nom De Siroua, en l’honneur de Javanar Siroua qui fut le premier à explorer chacun des monts et à en faire un rapport géologique. Sa frontière nord quant à elle est un peu plus floue. Puisqu’aucune démarcation géographique n’aide à l’identifier elle fut créée suite à une entente à l’amiable avec le comte Asthefi de Rouge-Fort. Les relations diplomatiques et amicales entre Nazem et Asthefi permettent la bonne entente et un partage équitable des terres. La frontière australe et orientale est délimitée par la zone qui est navigable sans avoir recours à des navires équipés pour les voyages en haute-mer. Le comté d’Avicenne est le deuxième fournisseur en bois, juste après le comté de Nui. En effet, de nombreux boisés, bois et sous-bois parsèment le territoire, permettant ainsi de récolter le précieux matériel sans épuiser la ressource. Une section de terres humides se retrouve à la frontière avec Rouge-Fort, cependant, la majorité des terres plus marécageuses appartient à ce voisin. Son exploitation n’est donc point une priorité pour la population locale. L’île de Nauri est une île très boisée et riche en diverses essences. La raison de sa sous-exploitation est que le transport entre l’île et l’île principale de Pyrae rehausse les coûts suffisamment pour que le bois des terres soit plus rentable. Cependant, cela permet à de nombreux experts et explorateurs de visiter des lieux moins modifiés par la main de l’Homme.

Le principal lieu d’intérêt des terres d’Avicenne est Nazori, le cœur de Kessa, la forteresse de Zeryab Nazem, actuel comte d’Avicenne. Cette merveille architecturale fut même bénie et inaugurée par la main de Nassimah Amezaï. Cette forteresse est l’une des rares places fortes de cette envergure à travers Ébène, rendant le lieu d’autant plus important et symbolique. Nazori choie sur les terres de la seigneurie de Sabaste, baronnie et terres avoisinantes du comte Nazem. La seigneurie de Sabaste est d’ailleurs la baronnie la plus reconnue à travers Avicenne.

Le comté d’Avicenne inclut également quelques petites îles notables, dont l’île de l’oursonne et une île dédiée à la recherche académique effectuée par des disciples du Zanaïr, alors que les disciples de Fulcieu préfèrent la terre principale pour effectuer leurs recherches. D’autres îles plus modestes en superficie et en attrait ne sont généralement pas cartographiées.

Grandeur Nature l'Enclave

Le peuple

f

Forteresse de Nazori

Plusieurs familles habitent en ces terres. Certaines d’entre elles sont plus notoires que d’autres. Notons les familles vassales des Aspas, des Vafa, des Azar, des Tahmina, des Dahak et des plus hautes sphères bourgeoises, les Belkassem. Une bonne partie de la population provient de la seigneurie de Sabaste, mais plusieurs autres hameaux et comptoirs marchands peuplent ces terres. De nombreux nobles de la famille Nazem sont localisés, mais non limités, à ce comté. Le peuple d’Avicenne semble être grandement influencé par les mœurs de Sabaste. Leur dévotion à leur travail et à la perfection de leur art semble être une priorité. Autant un peuple fier et travaillant, le temps pour le repos et la fête semble passer en second, alors que certains autres secteurs de l’île semblent préférer le côté plus suave de la vie pyriste. Le détroit de Nauri est la principale voie de commerce avec la route de l’Inirya, route qui traverse Kessa du nord au sud en passant par Pyra. Cette voie principale permet de commercer directement avec la capitale.

Les spécialités du peuple d’Avicenne sont la forge de l’acier et de son ingénierie. Alors que Rouge-Fort se spécialise dans l’exportation d’armes et d’objets de guerre, les Aviciens semblent apprécier de commercer en priorité entre eux. Probablement car ceux-ci voient en l’acier un cadeau du Céleste et un trésor à conserver. Cependant, cela n’empêche nullement le peuple de faire le commerce d’acier. Il est simplement de coutume pour les marchands de faire connaissance et de respecter certains rituels d’hôtes, de service de thé et de négociation avant de faire commerce. Il existe d’ailleurs de nombreuses cérémonies impliquant le thé et la nourriture. Aimant les bons mets et vivant dans une certaine aise, le peuple d’Avicenne aime bien recevoir ses invités et les étrangers en leur faisant découvrir de nombreux mets, fruits et légumes propre au comté. Toutes ces cérémonies et ces apparats sont probablement afin de montrer la supériorité du comté aux visiteurs, espérant démontrer qu’il fait bien vivre en cette part de Kessa et que le commerce est un art respecté et traditionnel.

La justice est sévère en cette part de l’île. Les intrus et les fauteurs de troubles sont très rapidement escortés vers les monts De Siroua avec une forte recommandation de passer par le comté d’Aliare afin de regagner le continent principale d’Ébène. L’image d’endroit parfait où vivre se doit d’être respectée. De plus, la religion célesienne est beaucoup plus pratiquée en Avicenne qu’en d’autres secteurs de l’île. La Compagnie du Heaume est bien sûr la congrégation de la majorité de la population. Autant par tradition que leurs valeurs se rapproche de l’Esprit guerrier des pyristes. Certes, le fait que Zeryab Nazem, comte d’Avicenne possède sa propre confrérie religieuse, l’Ordre des Gardiens de Rostam, associé à la Compagnie du Heaume ne doit certes point nuire.

 

Grandeur Nature l'Enclave

La famille

10703684_10204841172537923_8943938451295197678_n

Blason de la famille Nazem

La famille Nazem descend d’un des présumés pionniers de l’acier, faisant d’eux une famille dont le savoir-faire est très prisé à travers tout le palatinat. Cela permit donc à la famille Nazem d’être reconnue à travers les âges et d’obtenir les faveurs de la famille Amezaï. Cependant, cette même réputation crée une certaine prudence entre les deux familles qui cherchent à conserver leur part de l’île. Tout de même, les deux familles concèdent qu’elles ont bien plus à gagner à travailler ensemble que l’une contre l’autre.

Le Comte actuel est Zeryab Nazem, fils d’Assad Nazem, fils de Jaffar Nazem. Zeryab prit la position de patriarche de la famille Nazem à la suite du retrait d’Assad. Celui-ci vit désormais ses jours en son riche manoir à voir évoluer la famille qu’il a mis des années à bâtir. La devise familiale est : Le Sang plus Pur que l’Acier. Faisant référence au profond désir de la famille Nazem de voir renaître le Sang d’Ambre et leur espoir que celui-ci sera Nazem. L’héraldique Nazem est la salamandre de feu en sinople sur un soleil d’or sur émail siennois.

La famille Nazem vécut bien des hauts, dont son ascension sociale rapide et étourdissante en un peu plus d’une année. Cependant, une telle escalade laisse des marques. C’est ainsi que la famille perdit Camil Nazem, lâchement assassiné par un empoisonnement à la Serre du Vautour pour ensuite vivre le mois suivant la disparition d’un membre plus jeune mais prometteur de la famille; Alamjir Nazem. Perdre ainsi deux membres de la famille grimpant les échelons du pouvoir au palais d’Yr reconsolida la famille et resserra le tissu familial. Après tout, il est important pour une famille dirigeante de se montrer forte et de garder une image de pilier inébranlable peu importe ce que la vie leur fait subir comme épreuve. Ces décès laissèrent plusieurs places de choix en la hiérarchie Nazem, dont le contrôle de la Compagne de la Salamandre, qui fut repris par Samir Nazem. Ces changements vont, qui sait, peut-être permettre à une famille vassale de se hisser plus haut et plus près.